mering2

Des m'ringues, des m'ringues pour la Saint-Jules !!

De véritables petits morceaux de nuage sucrés pour décorer vos desserts, rendre le café gourmand ou coiffer une jolie verrine... La meringue n'est pas difficile à réussir pour peu que l'on observe quelques principes très simples. Le mieux est de les confectionner en fin d'après midi un jour où l'on a pas besoin du four pour préparer le dîner...

Une bonne façon d'utiliser les blancs d'oeufs en reste et changer des macarons...

Ce petit délice se conserve bien et longtemps.

mering1

Pour 40 toutes petites meringues :
- 2 blancs d'oeufs
- 100 g de sucre en poudre
- 4 gouttes d'arôme naturel de citron
- 1 cuil. à café de jus de citron
- 1 pincée de sel fin

Les blancs d'oeufs doivent être à température ambiante.

Commencez à les monter en neige avec le sel, le colorant et le jus de citron avec un batteur électrique. Quand ils commencent à mousser, ajoutez le sucre en une fois, et battez une bonne minute au bout de laquelle vous pouvez ajouter l'arôme.

Continuez de battre énergiquement au fouet électrique pendant 4 min environ. Lorsque vous cessez de battre, les dessins que font le fouet dans la meringue sont figés et ne retombent pas ; votre préparation est prête et ne s'affaissera pas lorsque vous formerez vos petites meringues.

Transvasez l'appareil dans une poche à douille à embout cannelé. Formez de toutes petites meringues (3 cm de diamètre environ) en quinconce sur 2 feuilles de papier sulfurisé. Inutile de trop les espacer, elles ne gonfleront pas à la cuisson.

Chauffez votre four à 90° et enfournez pour 3 heures, puis éteignez le four et laissez les refroidir dedans.

Elles se décolleront sans mal, et vous les mettrez dans une boite fermée, en hauteur, si comme chez moi vous avez des trolls chapardeurs...

Accédez à toutes les recettes de Bec sucré Bec salé en un coup d'oeil avec le Sommaire dynamique !

Si vous souhaitez être informé par mail lors de la parution d'une nouvelle recette, abonnez-vous (colonne de droite)