crumblepomtonka

J'ai reçu la semaine dernière un précieux colis, une commande qui recelait des trésors encore inédits dans ma cuisine ; des condiments, des fruits, des fleurs, des fèves que j'ai cherchés longtemps dans les épiceries fines (où l'on m'a regardée si j'étais un extra-terrestre), et sur le net...
Si vous parcourez comme moi les blogs culinaires avertis, vous avez forcément croisés ces mots venus d'ailleurs utilisés dans des recettes intrigantes ; fève tonka, thé matcha, fleurs d'hibiscus, poivre de Kampott...


Il me les fallait... TOUS !! Je me devais de lever le voile sur ces saveurs nouvelles pleines de promesses, pour satisfaire ma propre curiosité.
J'ai trouvé le site de mes rêves, et comme la bloggeuse est prêteuse, je vous ai mis le lien vers ce site internet, dans la colonne de gauche, dans la rubrique "Là où je trouve...".

En attendant, il me fallait un prétexte pour essayer sans tarder le fleuron de ma collection ; j'ai nommé la fève de Tonka.
Certains comparent sa saveur à celle de l'amande, je préciserais en vous disant que cela s'apparente plus à celle de l'amande, oui, mais l'amande d'abricot, celle que l'on trouve dans le noyau du fruit, et dont on se sert, avec parcimonie, pour confectionner des confitures d'abricots très parfumées.

Un goût et un parfum légers mais profonds d'amande d'abricot, sans l'amertume, un délice...

Et hop, on teste dans un crumble un dimanche, et on fait un malheur !!!

Pour la recette de la pâte sablée du crumble, je vous renvoie ICI.
Pour les reste, j'ai pris 8 petites pommes, épluchées et coupées en cubes et disposées dans un grand plat à gratin ovale. J'ai râpé consciencieusement une fève de tonka et demie au dessus des pommes avant de parsemer de la pâte sablée non rassemblée.
Une heure au four à 180°, un parfum irrésistible dans la maison, et un plat nettoyé en moins de temps qu'il ne faut pour le dire. Un peu de crème liquide, et hop...
Tonka, y'a bon !!!
il me reste à la tester avec des poires, du chocolat, dans les macarons.... que de gourmandes perspectives !!!

NB : la fève de Tonka ressemble à une grosse amande noire et légèrement fripée, elle se râpe avec le même outil que celui que vous trouvez dans les fioles de noix de muscade entière (en décoration sur la photo).

Le petit plus pour la présentation d'un crumble... Sauf si vous le faites cuire dans un ramequin individuel, le crumble servi à la cuillère ne ressemble pas à grand chose...

De plus, il gagne en moelleux si vous le faites cuire dans un grand plat, cela évite aux fruits de s'assécher.

J'ai utilisé un emporte pièce rond profond à anse, puis j'ai glissé dessous une spatule très fine et large pour transvasez une part toute ronde dans une assiette à dessert. Voilà !

Accédez à toutes les recettes de Bec sucré Bec salé en un coup d'oeil avec le Sommaire dynamique !

  Si vous souhaitez être informé(e) par mail lors de la parution d'une nouvelle recette, abonnez-vous à la Newsletter (colonne de droite), puis cliquez sur "être prévenu à chaque nouveau message publié par ce blog"