blanquetteveau

L'automne, jolie saison pour  renouer avec les plats traditionnels, qui réchauffent, le dimanche, et embaument la maison...

La blanquette fait bien des heureux chez les grands comme chez les petits, avec sa sauce onctueuse et citronnée dans laquelle le riz se gonfle de douceur. Une viande tendre, blanchie, qui cède sous la fourchette sans protester.... Tout le monde en reprend, prévoyez grand !!

Je cuisine la mienne sans champignons, que j'aime pourtant, mais qui, dans ce plat, tirent trop à eux la couverture du goût. A servir à part, donc, pour ma part, ou pas du tout.
Le plat idéal, qui se prépare la veille, et ne demande que quelques minutes d'attention avant d'être servi bien chaud... La tradition, souvent, c'est si bon !!!

Avec cette recette nait le tag "un plat pour dimanche", à suivre...

 

Ingrédients pour 6 personnes :
- 1,2 kg d'épaule de veau coupée en cubes d'environ 5 cm de côté
- 2 petits poireaux
- 3 carottes
- 1 gros oignon piqué de 2 clous de girofle
- 1 gros navet
- 2 belles feuilles de laurier
- 80 gr de beurre
- 5 cuil. à soupe bombées de farine
- 1 petit pot de crème fraîche
- 3 jaunes d'œufs
- 2 citrons

La veille, posez les morceaux de viande dans la cocote minute, et versez dessus le jus d'un demi citron. Mélangez bien.
Couvrez largement d'eau froide, le niveau d'eau devant arriver à 4-5 cm au dessus de la viande.

Nettoyez les poireaux, épluchez  et rincez le navet, les carottes et l'oignon (dans lequel vous piquerez 2 clous de girofle). Mettez tous ces légumes dans la cocote au dessus de la viande, ajoutez les feuilles de laurier, salez et poivrez.
Attendez que la viande ait blanchi avant de mettre la cocote sur le feu, cela peut prendre 20 minutes, c'est l'action du citron, et c'est ce qui lui fait mériter son nom de "blanquette" à ce plat délicieux.

Couvrez la cocote et mettez sous pression. laissez chuinter sur feu moyen pendant 25 minutes. Éteignez le feu.
Laissez la cocote refroidir sans l'ouvrir et laisser ainsi toute une nuit reposer tranquillement sur un coin de votre cuisinière. Les saveurs vont ainsi se propager doucement, et sûrement, au cœur de la viande.

Le lendemain, ouvrez la cocote, et remettez la sur le feu sans le couvercle. Portez à ébullition et écumez.

A côté, dans une autre cocote, faites fondre le beurre sur feu vif. Quand il est fondu et chaud, ajoutez la farine, et remuez vivement pendant une ou deux minutes pour faire ce qu'on appelle un "roux." Ajoutez  ensuite dedans deux louches de bouillon issu de la cocote qui contient la viande et les légumes.
Mélangez vivement jusqu'à obtention d'une masse homogène. Ajoutez à nouveau deux louches de bouillon, et recommencez. Continuez jusqu'à ce que vous ayez incorporé 12 louches de bouillon. Éteignez le feu.

Prenez un à un les morceaux de viande et plongez les doucement dans cette sauce. Réservez les légumes bouillis à part.

Dans un bol, mélangez le contenu d'un petit pot de crème fraiche avec les 3 jaunes d'œufs. Pressez le citron et demi qu'il vous reste et réservez.

Au moment de servir, commencez par faire chauffer de l'eau pour cuire le riz. Préférez le genre basmati, qui absorbe la sauce, plutôt qu'un affreux riz incollable sur lequel tout glisse et s'ennuie.

Dès que vous avez mis votre riz à cuire, réchauffez la viande en portant le contenu de la cocotte à ébullition, puis baissez le feu tout doux. Ajoutez le jus de citron, puis la crème et les jaunes en mélangeant harmonieusement. Attention, le mélange ne doit pas bouillir.

Dès que c'est homogène, arrêtez le feu, c'est prêt. Vous pouvez également servir les légumes bouillis dans un plat à part, comme autre accompagnement, aux côtés du riz.

Accédez à toutes les recettes de Bec sucré Bec salé en un coup d'oeil avec le Sommaire dynamique !

Si vous souhaitez être informé(e) par mail lors de la parution d'une nouvelle recette, abonnez-vous à la Newsletter (colonne de droite)