comprhub

Un petit exercice facile et délicieux, une compote délicate à déguster nature, ou en accompagnement d'une boule de glace à la vanille, ou encore mêlée à un yaourt ou du fromage blanc, ou enfin à congeler pour la morte saison !
La rhubarbe est pleine de fibres, et pour les réfractaires, il y a des trucs pour atténuer son acidité !

Si vous n'en disposez pas dans votre jardin, je ne peux que vous recommander d'investir dans un ou deux pieds si vous en êtes friands. Elle ne demande aucun soin particulier si elle est bien exposée au soleil et si vous pensez à l'arroser après chaque cueillette, et quand il fait vraiment sec !

Coupez les feuilles de rhubarbe à la base de leur grande tige, sans abimer les nouvelles pousses, coupez ensuite juste à la base de sa grande feuille et conservez uniquement la tige.
Épluchez avec un couteau à lame fine pour n'enlever que la peau filandreuse, tout autour de la tige. détaillez en tronçons réguliers de 3/4 cm et transvasez dans une casserole. Saupoudrez de sucre en poudre (à votre goût, quitte à en rajouter ensuite) et laissez la rhubarbe suer pendant une heure en remuant de temps en temps (cela participe à neutraliser son acidité).

Ajoutez ensuite, si vous le souhaitez, une pomme ou deux en petits cubes et posez la casserole sur feu moyen. (la pomme adoucira encore la compote).

A ébullition, baissez le feu au minimum et laissez "compoter" pendant 20 minutes environ en mélangeant de temps en temps. Quand les fruits se sont délités, arrêtez la cuisson et laissez refroidir dans un bol ou un saladier (selon la quantité, bien entendu !), avant de mettre au frais ou au congélateur dans un sac de congélation adapté.

Accédez à toutes les recettes de Bec sucré Bec salé en un coup d'oeil avec le Sommaire dynamique !

Si vous souhaitez être informé(e) par mail lors de la parution d'une nouvelle recette, abonnez-vous à la Newsletter (colonne de droite)